Histoire - 1919 - (suite 15 )

Publié le par bauds

76 - Histoire - 1920 -

L'Allemagne détruit ses avions
Ces avions militaires allemands sont rassemblés au camp de Johannistral afin d'être détruits. Adressé en France par une agence de Berlin, ce cliché constitue la preuve d'une éxécution honnête du traité de Versailles. Hélices et ailes, déjà enlevées, sont entassées face à ces fuselages qui seront brisés à coups de hache. En revanche, des dizaines de milliers de fusils et fusils mitrailleurs qui devraient être remis à la France par le gouvernement allemand, semblent s'être volatilisés dans les campagnes d'outre-Rhin, pour le plus grand embarras des autorités.
source: les années mémoire - Larousse



77 - Histoire - 1920 -

Catastrophe à Houilles
44 morts et 100 blessés à Houilles dans une catastrophe de chemin de fer. Par suite d'une rupture d'attelage, le train de marchandises qui venait de Mantes s'est brusquement arrêté. Dans l'impossibilité de stopper le train de voyageurs qui arrivait alors de Paris, celui-ci a percuté les wagons qui obstruaient la voie. Le choc fut tel, que plusieurs wagons sont montés les uns sur kles autres: six d'entre eux ont été complètement démolis.Tandis que les blessés étaient évacués sur les hôpitaux parisiens, une salle de cinéma voisine était transformée en dépôt mortuaire. Loi des séries? A 14 heures le lendemain, le train Paris-Argenteuil prend en écharpe le train Argenteuil-Paris à la sortie du pont d'Asnières: 39 voyageurs sont blessés.
source: les années mémoire - Larousse


78 - Histoire - 1920 -

Polonais pour nos mines
Avec ses 1 500 000 morts, la France manque cruellement de bras, non seulement pour assurer sa reconstruction, mais aussi pour travailler dans les secteurs particulièrement frappés par la guerre: les mines du Nord. Ce convoi de Polonais qui arrive à la gare d'Oignies (Pas-de-Calais) à destination des mines d'Ostricourt, illustre les accords franco-polonais ratifiés par l'Organisation internationale du travail: l'immigration de main-d'oeuvre. Chassés par les misérables conditions d'existence qui résultent de l'invasion des troupes soviétiques, 35000 Polonais sont arrivés cette année 1920 en France.
source: les années mémoire - Larousse


79 - Histoire - 1920 -


Sadi Lecointe récidive
Dépossédé d'un record - qu'il avait déjà battu deux fois cette année 1920 - Sadi Lecointe a relevé le défi à bord de ce Nieuport. A Villacoublay, il a réussi à voler pendant un kilomètre à la vitesse fantastique de 323,13 km/h.
source: les années mémoire - Larousse

80 - Histoire - 1920 -La fourrière fourre-tout
Ni surplus américain, ni stocks de l'armée. Signe des temps: les loyers sont chers, en 1920, on déménage beaucoup "à la cloche de bois", abandonnant ensuite la voiture à bras "empruntée" pour la circonstance, qui se retrouve à la fourrière de la rue de Pontoise, parmi quantité d'objets "oubliés" qui ne sont pas tous des épaves.
source: les années mémoire - Larousse




Publié dans HISTOIRE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article