Histoire - 1921 -

Publié le par bauds

Roget et sa mascotte


img-hist-289.jpg

Vedettes du meeting de Monaco, le lieutenant Roget, et, tout aussi célèbre que lui, sa petite chienne Folette. Le public se rappelle encore "leur" liaison directe Paris-Rome : 1500 kilomètres en 9 h 40 mn le 13 avril 1919, car Roger emmène Folette partout avec lui. Hélas, le 13 avril 1921, en effectuant une tentative d'altitude en vue de la course Monaco-Ajaccio-Monaco, Roget, victime d'une panne de moteur, doit amerrir au large. La houle le couche sur le côté droit. L'appareil est submergé et la petit Folette est noyée. Roget et son passager sont sauvés par les concurrents d'une course de canots qui se disputait au même moment dans la rade.

source : les années mémoire - Larousse


Bernard de Romanet


img-hist-290-2.jpg

C'est un grand pilote qui vient de se tuer le 23 septembre 1921 à Villesauvage, près d'Etampes. Tout le monde se souvient de ses empoignades avec Casale et Sadi Lecointe pour le record de vitesse en 1920. Son avion volait à plus de 300 km/h lorsqu'une aile se désentoila.

source : les années mémoire - Larousse


img-hist-290-1

Publié dans HISTOIRE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tagazou 21/12/2009 17:23


L'espérance de vie des pilotes à cette époque ressemble un peu à celle des joueurs de roulette russe!


bauds 21/12/2009 22:42


Surtout quant il s'agissait de battre des records de vitesse. Passer les limites ne pardonne pas en avion


titi 21/12/2009 13:11


L'aviation je connais j'avais un frère dans l'aviation civile et un passionné d'aviation chez moi
et tout ce qui va avec vieux avions, nombreux livres et vidéos sur le sujet.
Bonne journée !


bauds 21/12/2009 22:45


Je suis moi-même passionné, mais je ne pratique que sur simulateur, ce qui est évidemment moins risqué pour tenter des missions impossibles.
Bonne soirée