Histoire - 1922 -

Publié le par bauds

Splendeur d'Angkor à Marseille


P1230164.JPG

Dans son Pèlerin d'Angkor, Pierre Loti avait popularisé cette immense pagode de 5,5 km de tour, vestige d'une civilisation disparue enfoui dans la forêt cambodgienne. Et, avec ses plus petites surfaces soigneusement revêtues d'une patine brune, grise, et verte, la réplique d'Angkor à l'exposition coloniale de Marseille ne semble plus attendre que la visite du capitaine de corvette Doudart de Lagrée.

source : les années mémoire - Larousse.

Publié dans HISTOIRE

Commenter cet article