Histoire - 1920 - (suite 31 )

Publié le par bauds

156 - histoire - 1921 E=mc2

Elève et étudiant médiocre et peu assidu, Albert Einstein est pourtant, à quarante-trois ans, professeur à l'Institut Kaiser-Wilhelm de Berlin - poste qu'il n'a accepté qu'après mûre réflexion, car il est juif. C'est en 1905 qu'il a publié ses articles révolutionnaires sur la théorie de la Relativité. Il s'occupe en 1921 avec l'architecte Enrich Mendelsohn de la construction, près de Postdam, de la "Tour Einstein", un observatoire spécialement conçu pour vérifier l'exactitude de ses thèses.

source: les années mémoire - Larousse



157 - histoire - 1921

Un nouveau billet en 1921

Le public accueille favorablement la nouvelle coupure d'un franc. En effet, la presse a révélé que les vieux billets, encrassés par l'usage, étaient devenus un danger pour la santé publique. Tel ce billet, analysé en laboratoire, qui recelait 237 millions de bactéries parmi lesquelles colibacilles, pneumocoques, entérocoques, et staphylocoques.

Source: les années mémoire - Larousse



158 - histoire - 1921

Jeu de massacre

Le démantèlement de l'aviation militaire allemande se poursuit en 1921. Des firmes comme AEG sont chargées de broyer les moteurs et les fuselages. Les inspecteurs alliés découvrent parfois des milliers de moteurs entreposés clandestinement.

source: les années mémoire - Larousse




 

159 - histoire - 1921

Un glorieux wagon

La voiture n° 2419, de la Compagnie internationale des Wagons-Lits et des grands express européens, eut un étrange destin. Ancien wagon-restaurant, elle avait été réaménagée en cabinet de travail, et faisait partie du train spécial mis pendant la guerre à la disposition du maréchal Foch. C'est à ce titre qu'on l'utilise, le 11 novembre 1918, pour la signature de l'armistice. Le président Millerand décide d'en faire don au musée de l'Armée. Le 28 avril 1921, tirée par deux tracteurs, elle fait son entrée sous la voûte des Invalides, où l'on a dû pratiquer des entailles pour lui permettre de passer.

source: les années mémoire - Larousse




 

160 - histoire - 1921

Alerte monétaire

On fabrique encore en 1921 des billets de banque dont la valeur est énorme - jusqu'à 1000 francs. Mais la mentalité populaire veut que le papier vaille moins que le métal, et l'on immobilise volontiers les pièces dites "monnaie divisionnaire". Après avoir valu 2,63 F au 11 février 1920, le franc tombe, le 10 mai 1921, à 0,99 F de son poids en argent. Les journaux conseillent donc au public de vider le bas de laine.

source: les années mémoire - Larousse




 

Publié dans HISTOIRE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Tintin 27/08/2009 07:01

Hopla bonjour là je suis un peu à la bourre mais me suis pris un peu de temps pour passer sur ton blog , dimanche je tiens un stand de panneaux solaires a la foire au vin de Breisach am Rhein  Germany

bauds 28/08/2009 15:13


Merci Tintin, et bonne foire. Il y aura sûrement du Riesling.


EasyDoor 25/08/2009 21:42

Les deux petites news sur le franc mon bien intéressées. Nostalgie quand tu nous tient !!! Souvenir d'une monnaie qui aujourd'hui n'est vivante que par son histoire.