Golf

Publié le par bauds

Voici un extrait trouvé sur le blog de Melle Bille ( link) où elle raconte sa séance de golf .


"Ce qui me plaît bien, au golf, c'est l'effarante concentration qu'il vous faut pour rater 27 fois la balle après avoir scalpé 3 de vos voisins, dans une débauche de mouvements grotesques et douloureux. A côté de vous, de gracieux gentlemen les envoient bouler en orbite à la vitesse de la lumière avec un petit bruit parfait, pendant que vous en êtes encore à vous demander où diable a bien pu passer la vôtre (si vous êtes attentif, vous la découvrirez juste à vos pieds. Votre club n'a fait que l'effleurer, mais le souffle d'air l'a fait tomber du tee pendant que, emportée par votre élan, vous acheviez votre swing ...Ensuite, à la demande générale, vous allez descendre sur le green, parce que les seaux de balle, ça va 2 minutes, et vous aimeriez bien essayer cet étrange objet qui rappelle vaguement un instrument d'obstétrique médiéval, le bois. Attention, il est impossible d'utiliser correctement le bois. Cet objet long et déséquilibré est uniquement destiné à vous mettre en position d'infériorité devant vos semblables. Vous allez vite vous rendre compte qu'après 3 ou 4 essais infructueux, vous avez fait le vide autour de vous. Observez les arbres, vos compagnons s'y sont dissimulés pour ricaner tout à leur aise sans risquer de froisser votre susceptibilité. A la 72 ème tentative, le bois va vous échapper et revenir vous frapper la nuque, c'est un lointain cousin dénaturé du boomerang. C'est un moment désagréable, mais vous n'avez plus aucun témoin (la nuit est tombée). De toute manière, vous boitez atrocement (le fer N°7 vous a entamé la cheville au 2eme trou), vous avez un tour de rein (votre swing n'est pas au point), ...Et votre caddy s'est enfui en hurlant."

Publié dans Golf

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bjr KLINX 06/09/2010 10:27



Bonjour, décourageant ce récit  : quand je pense que l'on répète que c'est un sport a recommander aux retraités ! Je m'en tiendrai à l'occasion  à la pétanque :quarante ans
après,  au moins, je reste performante...pas encore de blessure..



bauds 13/09/2010 12:03



Le récit est très caricatural, en fait, au golf, plus on joue, mieux on joue. Mais il faut juste rester modeste. La pétanque comme je la
vois à la TV me parait aussi hors de portée en comparaison de mon niveau de jeu.