Affiche

Publié le par bauds

Le destin d'Isadora

isadora-P1410267.jpg

Une des plus grandes révolutionnaires de la danse, en rejetant la discipline classique et en s'inspirant de la statuaire grecque - témoin cette affiche de Van Dongen -, Isadora Duncan est cette année 1924 doublement marquée par le destin : elle est blessée à l'oeil droit dans un accident de voiture ; et ses deux enfants se noient à Neuilly. La grande artiste quitte la France avec l'idée - qu'elle réalisera -, de gréer un peu partout dans le monde des écoles de "danse libre".

source : les années mémoire - Larousse

autre page d'histoire : >>>  Autoroutes

Publié dans HISTOIRE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Annie.Coatriné 23/04/2012 18:03


UNE VIE "MARQUEE UN DESTIN CRUEL !

bauds 30/04/2012 11:24



A la fois le meilleur et le pire...