Histoire - 1921 -

Publié le par bauds

Le Printemps s'embrase

Ce mercredi 28 septembre 1921, dans l'agitation du petit matin, un cri jaillit de la foule qui se presse boulevard Haussmann. Derrière les devantures des nouveaux magasins du Printemps, les passants voient les flammes lécher les vitrines. Il est 7h45. Dès 8h30, les hommes du feu sont à l'oeuvre. Quatre pompes commencent à déverser de l'eau. Mais , faute de pression, elle n'atteint pas les flammes. A neuf heures, quatre autres voitures-pompes se joignent aux premières. Sans résultat notable. A 10 heures, malgré les 22 pompes maintenant en service, la poutre centrale du bâtiment s'effondre dans un grondement d'apocalypse.



Pour contenir la foule, 400 gardiens de la paix, 100 gardes municipaux, des soldats et fusilliers marins, dirigés par le directeur de la police municipale, Guichard. A 11h30, l'incendie qui semble régresser, va continuer son oeuvre pendant encore trois heures. A 14h30, c'est fini. Les pompiers retirent les grandes échelles. De ces nouveaux magasins, il ne reste plus qu'un squelette charbonneux.




source : les années mémoire - Larousse

Publié dans HISTOIRE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

EasyDoor 18/10/2009 17:18


Ta recherche iconographique est
excellente. Les photos d'époque sont superbes.


EasyDoor 18/10/2009 17:16


Voilà une info historique qui m'avait
échappée. Moi parisienne depuis toujours, je ne savais pas que ce célèbre grand magasin avait survécu à une telle catastrophe.