Histoire - 1922

Publié le par bauds

Un métier à haut risque

P1230186.jpg

 
Depuis la fin de la guerre, les artificiers militaires et civils explorent les champs de bataille afin d'y repérer les obus non éclatés. Ils les disposent ensuite en petits tas, qu'ils font sauter. Jeu dangereux, ainsi en juin 1922 à Maricourt (Somme) l'explosion d'un de ces tas entraîne celle d'un dépôt de mines, passé inaperçu, creusant un cratère de 20 mètres de diamètre. Heureusement, sans faire de victime.
source : les années mémoire - Larousse

Publié dans HISTOIRE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article