Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mouchoir d'instruction militaire (suite 9)

Publié le par bauds

Détail
Pour voir le mouchoir en entier:
Mouchoir d'instruction militaire

Si vous souhaitez quelques précisions sur les instructions....
J.L. Lesaffre a quelque peu "dépoussieré" le mémoire qui a été fait il y a plus de 30 ans.
Mémoire qui avait été réalisé avec en partie des pièces de sa collection

Voici le lien vers son site:
link

à suivre : Mouchoir d'instruction militaire (suite 10)
précédent : Mouchoir d'instruction militaire (suite 8)

Publié dans HISTOIRE - mouchoir

Partager cet article
Repost0

Golf

Publié le par bauds



Incroyable, mais vrai ! Une balle lisse ne fera qu'environ la moitié de la distance d'une balle avec des alvéoles. Comment cela se fait-il ? Plusieurs gourous des balles de golf vous expliqueront que c'est parce qu'une balle lisse ne génère pas de portance, mais B. Robins a démontré, il y a plus de 250 ans, la présence de force ascendante sur une balle de mousquet en rotation. Le facteur commun est la rotation et non pas les alvéoles. Les alvéoles auront, par contre, un impact sur la quantité et le sens des forces ascendantes, particulièrement à basse vitesse.

NB: record de distance: 470 mètres (distance maximum d'un joueur moyen: 250 mètres)

Pour en savoir plus sur l'aérodynamique des balles de golf:
link

Publié dans Golf

Partager cet article
Repost0

Chats (5)

Publié le par bauds

21 - Chats


Chat en tôle émaillée (tous mes chats de vitrine sont un peu partout dans la maison et ont diverses origines: chinés, offerts, achetés...)


22 - Chats


Chat Garfield -

23 - Chats


Petit chat jouant à la baballe.(hauteur sans la queue 1cm) -

24 - Chats


Tigrou -

25 - Chats


- Petit chat en poil de lapin. -

Publié dans CHATS-animaux

Partager cet article
Repost0

Histoire - 1919 - (suite 4 )

Publié le par bauds

21 - Histoire - 1919 -

La montre de la victoire
Le thème de la guerre, tout au moins celui de la victoire, est encore utilisé par la publicité.Fondée à la fin du Second Empire, la société Lip, qui fait de Besançon la capitale de l'horlogerie française, fête cette année son cinquante-deuxième anniversaire.
source: Les années mémoire - Larousse

22 - Histoire - 1919 -

L'hydrothérapie à la portée de tous avec cette installation complète n° 34-1135 comprenant un appareil à douche et un tub récepteur. Livrée avec pitons pour l'accrocher aux murs.
source: Les années mémoire - Larousse


23 - Histoire - 1919 -

Baume
Pour inventer un baume contre les rhumatismes, la goutte et les douleurs, trois docteurs valent sans doute mieux qu'un... Cette affiche de Jean d'Ylen rappelle celle que Capellio dessina pour la ouate thermogène, six ans auparavant.
source: Les années mémoire - Larousse


24 - Histoire - 1919 -

Une belle chevelure
Une abondante publicité exploite sans vergogne les acheteurs potentiels de lotions capillaires miraculeuses: "Des cheveux ont repoussé sur des têtes qui avaient été chauves pendant des années..." Il n'est plus d'excuse à la calvitie quant on peut se procurer, pour 55 centimes seulement une grande boîte d'essai du produit, baptisé "hair grower" pour plus de prestige... Autre obsession de l'époque, pour les jeunes gens: se faire pousser vite la moustache pour acquérir un aspect d'adulte.
source: les années mémoire - Larousse




25 - Histoire - 1919 -

Cinéma

Symboles d'un cinéma qui se voudrait déjà parlant, les deux frères Pathé: "Emile le discobole", portant un phonographe, et "Charles le bourreur d'écran", armé d'une lanterne magique.
source: Les années mémoire - Larousse



Publié dans HISTOIRE

Partager cet article
Repost0

- Témoignage d'un prisonnier de guerre en 1870 (suite 7)

Publié le par bauds


retour au début: - Témoignage d'un prisonnier de guerre en 1870
retour à l'article précédent : http://bauds.over-blog.com/article-33002289.html

Fin septembre 1870 (suite) (Magdeburg, camp de prisonniers)

"...Vers cette époque, je fus malade à mon tour, mais pas sérieusement, la fatigue en devait être la seule cause. Je suis allé à la visite pendant une quinzaine de jours, (car il y avait au camp une infirmerie, et chaque jour il venait un docteur passer la visite) au bout de ce temps, je me suis rétabli assez bien, et jusqu'au moment où j'écris, je n'ai pas eu trop à me plaindre du côté de la santé...."




Fin octobre 1870 (Magdeburg)

"...- Vers la fin d'Octobre, il nous fallût quitter le camp, nous sommes venus dans une baraque; un magasin d'artillerie, nous étions assez bien logés, nous avions chacun une paillasse et une couverture. C'est là qu'ils commencèrent à nous retirer un repas, de sorte que nous n'avions plus que deux fois à manger par jour,..."






Encore une vue de Magdebourg

 





Fin octobre 1870 (suite) (Magdeburg)

"...le matin, un jour le café, et un jour la colle, le soir le rata, et un pain de quatre livres et fermier pour quatre jours; on faisait aussi quelquefois une distribution, soit de lard, de beurre; ou des harengs, mais le plus souvent des harengs. Voilà notre ordinaire, heureusement, les jours étaient courts, sans quoi on aurait eu beaucoup plus à souffrir de la faim...."

 





novembre 1870 (Magdeburg)

"...- Nous ne devions pas rester longtemps à cet endroit, à peine les préparatifs pour nous chauffer au moyen d'une machine à vapeur étaient-ils terminés qu'on nous fit déloger; car cet endroit a servi à faire un hôpital. Nous sommes allés dans une autre baraque que devait nous faire regretter celle-ci; elle était construite dans les fortifications de la ville...."

 




novembre 1870 (suite 1) (Magdeburg)

"...Figurez-vous un fossé muré de chaque côté d'une largeur double de celle de l'écluse, le fond planché, De chaque côté s'élève un petit mur en briques, ce mur prend pied à la hauteur du sol, sur celui qui sert à maintenir la terre de chaque côté; D'un côté ce mur est élevé d'un mètre cinquante au-dessus du sol, de l'autre côté, de soixante centimètres seulement, ce qui forme la pente du toit, qui est fait en planches recouvertes de carton goudronné. Du côté le moins élevé sont les fenêtres faites de deux carreaux de hauteur, et deux de largeur; elles sont au niveau de la terre en dehors, et élevées de nous de trois mètres à peu près; une véritable prison...."

 





Précision

J'ai choisi ces images de fiers soldats aux tenues éclatantes pour leur contraste saisissant avec la misère de ces pauves gamins décrite dans la lettre de mon ancêtre (extrait ci-joint). Il n'y a pratiquement aucune création personnelle dans mon blog, à part quelques rares dessins ou photos. Je me contente de rassembler des éléments qui me paraissent intéressants.

A la demande de l'auteur, j'ai ajouté un lien vers le site internet "La guerre de 1870 en images"

Voici ce lien:link

 



novembre 1870 (suite 2) (Magdeburg)

"... Jugez comme cette demeure était malsaine, car le fonds était toujours frais; mais quand vint la gelée, ce fut bien pis encore, car l'hiver est beaucoup plus rigoureux que chez nous. La nuit, il se formait au toit, une épaisseur de glace de plusieurs centimètres; cette glace se fondait en grande partie dans la journée, et l'eau tombait continuellement sur nos paillasses, qui étaient réduites à l'état de fumier, et il fallait coucher là-dessus...."





Une vue récente de Magdebourg

 




décembre à mars1870 (Magdeburg)

"...Vers le quinze décembre, ils commencèrent à monter une machine pour nous chauffer au moyen de la vapeur, mais cette opération était si lente que nous n'avions pas l'espoir d'en connaître l'effet cet hiver; en attendant, vers le premier janvier, ils donnèrent deux poêles dans chaque chambre, mais qu'est-ce que c'était pour une chambre de soixante mètres de long, par un froid de moins vingt-cinq degrés, et surtout que le charbon nous manquait la moitié du temps..."



L'Elbe en hiver à Dresde




A suivre au prochain article... http://bauds.over-blog.com/article-33171517.html

 -

Partager cet article
Repost0

Mouchoir d'instruction militaire (suite 8)

Publié le par bauds

Détail
Pour voir le mouchoir en entier:
Mouchoir d'instruction militaire

Si vous souhaitez quelques précisions sur les instructions....
J.L. Lesaffre a quelque peu "dépoussieré" le mémoire qui a été fait il y a plus de 30 ans.
Mémoire qui avait été réalisé avec en partie des pièces de sa collection

Voici le lien vers son site:
link

à suivre : Mouchoir d'instruction militaire (suite 9)
précédent : Mouchoir d'instruction militaire (suite 7)

Publié dans HISTOIRE - mouchoir

Partager cet article
Repost0

Guitare

Publié le par bauds


Petite valse

Publié dans GUITARE - Musiques

Partager cet article
Repost0

Golf

Publié le par bauds

Le golf est à l'image de la vie. On s'efforce d'atteindre un but mais on finit dans le trou.

Anonyme

Publié dans Golf

Partager cet article
Repost0

Histoire - 1919 - (suite 3 )

Publié le par bauds

16 - Histoire - 1919 -

Vol triomphal
Le 07 août 1919 à 7h30 du matin, un aviateur inconnu faisait passer son avion, un célèbre "Bébé" Nieuport sous l'Arc de Triomphe. Interrogé sur les raisons de son geste, le pilote, Charles Godefroy, répondit: "Le défilé du 14 juillet ne comprenait pas nos oiseaux; j'ai voulu que l'aviation ait sa part de triomphe". Mais l'aviation militaire fut aussi utilisée à des tâches plus utiles, comme le ravitaillement des régions du Nord où les liaisons terrestres restaient difficiles. Le 8 février, c'était la première liaison internationale, un Paris-Londres assuré par la société Farman; le 12 mars, la maison Latécoère transportait le premier sac de courrier entre Toulouse et Casablanca. Le ton était donné: les années 20 allaient être celles du triomphe pacifique de l'aviation.
source: Les années mémoire - Larousse

17 - Histoire - 1919 -
Blédine

La farine française préférée des enfants en bas âge.
source: les années mémoire - Larousse

18 - Histoire - 1919 -
Pilules orientales

Entourée d'attestations enthousiastes, cette publicité des Pilules Orientales promet "ce charme séduisant que donne toujours une belle poitrine."
source: les années mémoire - Larousse

19 - Histoire - 1919 -
Pink


Les pilules Pink (en anglais: rose) ont indéniablement compris le secret de la publicité: faire voir la vie en rose.
source: les années mémoire - Larousse.

20 - Histoire - 1919 -

Porte-plume


A la pointe du progrès, le porte-plume réservoir récemment inventé. On ne dit pas encore: un stylo.
source: les années mémoire - Larousse.









Publié dans HISTOIRE

Partager cet article
Repost0

Chats (4)

Publié le par bauds

16 - Chats

 - Chat de cristal vu de profil



17 - Chats


  - Chat de cristal vu de dos.

18 - Chats


- Chat de bois

19 - Chats



 - Duo de chats

20 - Chats

 - Chat de verre jouant à la baballe

Publié dans CHATS-animaux

Partager cet article
Repost0

<< < 600 601 602 603 604 605 > >>