Histoire - 1923

Publié le par bauds

Vapeurs d'alcool

P1260142.jpg

Pas d'innovations retentissantes au XVIIIe Salon de l'Auto à part la mode des moteurs à quatre et six cylindres et la percée du "pneu confort" Michelin, toujours contesté. En revanche les députés ont voté une loi entrée en vigueur depuis le 1er octobre 1923, obligeant les importateurs d'essence à acheter à l'Etat l'équivalent de 10% d'alcool français pour leur mélange.

source : les années mémoire - Larousse

 

Cliquer pour voir une illustration de l'effet de l'abus d'alcool dans les voitures : >>>link

Publié dans HISTOIRE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Axel21 14/09/2010 18:07



Et en 1899, le certificat de capacité spéciale permet de conduire sur route à 30 km/h et en ville à 20 km/h. On y revient...



bauds 20/09/2010 17:20



Ah, c'était le bon temps. Au moins, on pouvait traverser la rue sans avoir peur de renverser les voitures!



titi 13/09/2010 14:28



QUELLE ÉPOQUE ÉPIQUE !Bonne journée !



bauds 20/09/2010 17:27



Et le conducteur avait lui aussi sûrement droit à un petit coup pour la route.